Dysfonctions

Pannes ou difficultés sexuelles..?

  • De quoi parlons, nous ?
  • De quoi s’agit il ?
  • Comment définir une difficulté ou une panne sexuelle ?

En effet, il n’y a pas un seul jour, un seul instant autour de notre existence, où il est question de séduction, d’intimité et de sexualité. De nos jours, nous baignons dans un univers confus et utopique, balbutiant d’indifférence le désir et le besoin, l’inné et l’expérience car surfant sans doute entre rêve et réalité, liberté ou moralité.. Nous oublions notre corps et ses principes, son alignement adéquat avec son mental au sein d’un contexte confortable. Et malheureusement, certains peuvent aussi nous rappeler la soustraction de leur manque où se développent la violence et l’agression.

Témoignage :
 
Samantha, 43 ans, divorcée, deux enfants, me contait : « j’ai toujours pensée que j’étais une femme de fait car mes parents m’ont éduqué à être forte et mon mari me demandait de satisfaire ses besoins sexuelles. Je n’ai jamais ressentie de plaisir,  je n’y avais pas droit, ce n’était pas le mien qui était important... D’ailleurs, j’ai l’impression que ma tête et complètement dissociée de mon corps… »

Les difficultés sexuelles sont présentes partout dans le monde. Elles ont traversées les époques et les continents ainsi que les religions et les coutumes.
Nous avons hérité d’une espérance de vie importante donc à postulat d’une demande sexuelle adéquate dans un contexte de réponse sexuelle grande fonctionnellement encombrante.
La médecine est sans aucun doute au sommet de sa forme. Ella a apportée un grand nombre tant de réponse et de traitement à la fois d’ordre biologique et hormonale, chirurgicale et vitale. D’ailleurs, l’invention du viagra créée, à l’origine par hasard, a été le début en 1998 d’une ère nouvelle pour la sexologie. Nous y reviendrons !

La psychologie nous a apporté les structures et les systèmes pour la compréhension de notre psyché mais, en manque de concept pratique, elle a donné naissance à la psychothérapie.  Pendant ce temps, la psychanalyse qui a œuvré en sens unique par le passé a sombrée dans la naïveté d’écoute des genres anciens et des orientations nouvelles ! Le monde moderne a permis non pas le développement d’une seule pensée orientée mais néanmoins de diverses pensées fonctionnelles ici et maintenant !! Devons nous parler de difficulté sexuelle pour une personne balbutiant son orientation sexuelle sans jamais se fixer ? Pendant que les autres vous demandent de choisir ?

Témoignage :
 
Michel 51 ans, séparé, un enfant, me contait : " les personnes de mon entourage qui me connaissent bien me demande de choisir entre devenir hétérosexuel ou homosexuel car il pense que je ne peux pas me chercher toute ma vie…"

Les médias ont orientés depuis bien longtemps leur enquête par la volonté constante de rapporter lors de leurs observations à l’aveugle, un témoignage travesti, où se place désormais en surbrillance la vie intime de la dernière star à la mode dont la promotion fait figure de performance nouvelle. La télévision, la presse, les magazines « people » ont l’occasion de permettre l’influence unique tout en affichant un devoir d’information.
Internet permet de vivre et d’exprimer une forme de liberté et de choix. Rechercher le dernier blog du moment ou simplement l’envie de partager le sien avec le monde entier, proclamer son existence par le partage des dernières photos de vacance, exposer son profil et ses goûts, animer des rencontres virtuellement vrais ! A qui appartient votre vie intime ?

Témoignage :
 
Alexandra 22 ans, célibataire, me contait : « depuis que je suis ados je m’identifie à toutes ces jolies stars, je les admire et je voudrais leurs ressembler.. J’étais certaine qu’elles n’avaient aucun problème sexuel… Il y a quatre ans, j’ai créée mon blog. Je voulais ressembler aux autres et exister. Je pensais que le fait que l’on "chat" avec moi et que l’on m’admire m’apporterait une satisfaction sexuelle… »

Depuis ces dernières années, le porno n’a jamais été autant à la mode ; créé pour les hommes, par les hommes avec le concours des femmes, le porno est devenu un marché financier puissant et lucratif. L’érotisme n’a jamais été invité. Il a été balayé aussi vite puisque il est question de sexe génital et non de séduction.

Témoignage :
 
Jean-pierre 35 ans, marié, me contait : « j’aime ma femme, j’ai envie d’elle mais quand c’est le moment de la pénétrer je ne tiens pas mon érection alors ça m’énerve ! Elle me demande de la caresser plus longtemps alors je lui fais plaisir mais ça m’énerve... »

Par conséquent, vous constatez  qu’une difficulté sexuelle est définie comme telle pour certain, pas du tout pour d’autre. Au fond, c’est la variation du désir allant à la satisfaction de chacun qui admet ou non une panne sexuelle.
 
 
Les femmes et les hommes ont une exigence individuelle et propre de leur sexualité, ce qui en fait un être unique, à valeur humaine.

Partager cette page