Sexologue Clinicien & Sexothérapeute
Chargé d'enseignement au CHU de Nice et à la Faculté de Médecine de Nice
Conférencier, Éditorialiste & Médias

L'orgasme dans tous ses états

 

 

Comment pouvons nous reconnaître l’orgasme ?

 

L’orgasme est l’aboutissement d’un seuil ou un niveau de stimulation atteint à partir duquel une sensation voluptueuse est constituée par réactions physiologiques précises:

  1. De 3 à 12 contractions du plancher pelvien espacées de 0,8 secondes (utérus, sphincter anal, modification du flux sanguin C et V) suivie de 2 à 4 secondes de contractions musculaires douce du vagin
  2. Le rythme cardiaque est de 160 à 180 b/m
  3. La respiration s’accélère
  4. La tension artérielle augmente (3-10 mm Hg pression systolique)
  5. Les taux circulants de prolactine, vasopressine, adrénaline et ocytocine augmentent avec l’orgasme

 

 

Quelle est la différence entre l’orgasme clitoridien et l’orgasme vaginal ?

 

L’orgasme « clitoridien » est la principale source sensorielle, il est:

  1. Indispensable pour certaines femmes
  2. Stimulé par caresses ou par pression
  3. Activé par soi même ou par ses partenaires
  4. plus vif et très intense physiquement

 

 

L’orgasme « vaginal » est l’aboutissement d’un sommet, il est:

  1. Plus diffus dans le corps tout entier
  2. Activé par friction ou par pression
  3. Définit par des sensations de vibration
  4. Dure plus longtemps
  5. Très satisfaisant d’un point de vue psychologique

 

 

Nous savons aujourd'hui, par les nombreuses recherches, qu’il n’y a qu’un seul orgasme.

C’est un continuum pouvant débuter par la stimulation clitoridienne puis se prolonger par les réactions physiologiques du vagin.

Ainsi, l’apprentissage des réactions de ses fonctions corporelles et émotionnelles permet d’induire cet état de sublimation.

 

 

Quelles sont les singularités de l’orgasme ?

 

 

  • Personnel et spécifique en fonction de chacune des femmes
  • Peut dépendre de l’intensité d’excitation
  • Atteint entre quelques minutes et pouvant aller jusqu’à 20 mn
  • Répétitif ou multi orgasmique

 

  • L’orgasme ne peut être compris que par une connaissance claire et précise de la conceptualisation propre de la sexualité de chaque femme.

 

 

Claude GENNA - Sexologue Clinicien - Conférence du 10 octobre 2015 - Faculté de Médecine de Nice

Date: 10 octobre, 2015